« Le volontarisme de RATP Dev nous a plu »

Paroles de client
« Le volontarisme de RATP Dev nous a plu »

En Janvier, RATP Dev a repris l’exploitation du réseau de bus de la Communauté de Communes Epernay – Pays de Champagne. Un réseau de 6 lignes régulières et 10 lignes de transport à la demande qui irriguent un territoire de 21 communes et 40 000 habitants. Pour remporter ce contrat de 8 ans, RATP Dev a su être à l'écoute et  a démontré sa capacité à améliorer la qualité de service, notamment pour convaincre de plus en plus d’usagers. 

FRANCK LEROY,

MAIRE D'EPERNAY ET PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES EPERNAY-PAYS DE CHAMPAGNE

 

Pour Dev Mag, Franck Leroy, Maire d’Epernay et Président de la Communauté de Communes Epernay Pays de Champagne, a accepté de revenir sur les raisons de ce choix, la manière dont la transition s’est déroulée et les enjeux de mobilité sur son territoire. Entretien.

QUEL REGARD PORTEZ-VOUS SUR LA REPRISE DU RESEAU PAR RATP DEV DEBUT 2016 ?

Nous sommes satisfaits de la continuité de service qui a été assurée par RATP Dev, notre nouveau délégataire. La transition avec le précédent n'était pas évidente. Pour autant, elle s’est faite sans accroc pour les usagers de nos services de transport urbain.

AVIEZ-VOUS DES QUESTIONNEMENTS AVANT D'ENVISAGER CETTE TRANSITION ?

Pas sur la qualité du service rendu par RATP Dev car nous nous étions renseignés sur cette entreprise et les choses avaient été cadrées par notre contrat de délégation de service public. Nous avions en revanche une inquiétude relative au personnel. Une nouvelle direction, une nouvelle société, la fusion de nos services de transports à la demande et transport pour personnes à mobilité réduite… Cela faisait beaucoup de changements pour les salariés! On espérait que tout se passerait bien et cela a été le cas. La présence du nouveau directeur du réseau, du départ des chauffeurs jusqu’à la fin du service, y a sans doute été pour beaucoup.

QUELS ELEMENTS ONT ETE DECISIFS POUR CHOISIR RATP DEV LORS DE L'APPEL D'OFFRES ?

RAPT Dev s’est montrée résolument offensive, nous l’avons ressenti tout de suite. Ne connaissant pas le réseau et face à une entreprise sortante, elle n’était évidemment pas en position de force. Mais elle a su se donner les moyens de répondre de manière pertinente à l’appel d’offres. Une remise à plat des pratiques du délégataire en place a été faite et des propositions d’amélioration ont été formulées. L’ambition de gagner des parts de marché, auprès des actifs travaillant à Epernay notamment, a été clairement affirmée et ce côté volontariste nous a plu. Le prix a évidemment aussi été décisif, puisque RATP DEV était le mieux placé des candidats.

QUELS SONT VOS ENJEUX ACTUELS EN TERMES D'AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE MOBILITE SUR LA COMMUNAUTE DE COMMUNES EPERNAY PAYS DE CHAMPAGNE ?

Nous avons prévu des investissements financiers conséquents sur la période 2016-2018 afin de mettre en accessibilité tous nos quais de bus. Au 1er janvier 2017, nous allons également être impactés par la refonte de la carte des intercommunalités. Un nouveau Périmètre de Transport Urbain va être défini et nous adapterons notre réseau de transport à ce nouveau territoire. À plus long terme, une restructuration du pôle multimodal autour de la gare d’Epernay est prévue. Nous devrons travailler sur les interconnexions voiture-train-bus et également intégrer les modes doux à cette réflexion. Depuis fin 2015, Epernay est lauréate de l’appel à projets « Villes respirables en 5 ans ». De nombreuses mesures en faveur de la qualité de l’air et en lien avec les déplacements vont donc être prises d’ici 2020.
À plus long terme, il nous faudra nous adapter aux changements des modes de déplacement sur le triangle marnais : Epernay-Reims-Châlons. La montée en puissance du train, des bus inter-urbains et du covoiturage nous obligera à proposer une nouvelle chaîne de mobilité avec des correspondances adaptées à notre réseau de bus.

 

 

25/03/2016
"NOUS DEVRONS TRAVAILLER SUR LES INTER-CONNEXIONS VOITURE-TRAIN-BUS ET ÉGALEMENT INTÉGRER LES MODES DOUX À CETTE RÉFLEXION"